Ffcbl/ser, Mras 34, EVOTSER ???

L’évolution permanente de notre fédération est fondamentale.

Lors de notre 35ème Assemblée Générale, suite à l’aide importante de notre Ami Manu Garcia, nous aurons le devoir de retracer le chemin parcouru depuis la création de notre fédération, juin 1982 à ce jour. Appuyé par un montage en rétroprojection, nous pourrons apporter la preuve d’une évolution constante de l’engagement fédératif, en recherchant en permanence l’intérêt général de nos moyens de radiocommunications. De l’appareil CIBI 22 canaux aux divers moyens utilisés aujourd’hui, cette évolution dans notre combat a été permanent, mais pas seulement. La médiatisation de l’utilisation de la Citizen Band dans les années 1980 à 1990 sur la presse, les chaînes de télévisions, les radios locales, la presse spécialisée suffisait a régénérer les clubs CIBI existants et même dans créer chaque mois quelques nouveaux. Ils se créaient entre 35 et 40 clubs par mois durant ses années là, tout le monde voulait créer son club, sa fédération, son groupement. Les clubs de DX engrangeaient des adhérents avec une cotisation a VIE, le bénéfice réalisé sur la boutique du club suffisait amplement a faire face aux frais de gestion. Les autres clubs étant donner un nombre important d’adhérents pouvait se contenter de rendre service à des associations sportives, culturelles et humanitaires a titre entièrement bénévole. A cette époque là, certains clubs se battaient pour piquer l’assistance a son petit copain. Les fréquences réglementaires étaient toutes occupées, pour réussir a assurer du mieux possible une assistance a haut risque, il fallait prendre des dispositions tout autre afin de ne pas mettre en danger les sportifs, mais aussi, les spectateurs, surtout, sur des rallyes automobiles. L’arrivée du permis de conduire a POINT a fait éclater le monde de la Citizen’S Band. Tout le monde voulait son appareil CIBI. Ils se vendaient des appareils CIBI en grande surface comme des petits pains au chocolat. La chienlit sur les ondes c’est installée, pour faire un kilomètre pour aller chercher ses enfants a l’école où le courrier a la B.P., où le paquet de cigarette au bureau de tabac, nous entendions : attention les stations, est-ce que le route est propre de X à Z. Le canal 19 dont de très nombreux bénévoles consacraient beaucoup de leur temps a faire des radioguidages pour les routiers, les V.R.P. et tout autre demande était de plus en plus saturé, avec par-dessus le marché, des insultes, des porteuses, de la musique, etc. J’ai souvent écris sur ce sujet à l’époque, il suffit de relire de nombreux articles sur CB CONNECTION, mais aussi, sur le journal interne que nous éditions. Notre combat et nos multiples démarches auprès de nos divers ministères proposant une licence gérée par une fédération nationale avec une réglementation concernant l’utilisation de notre moyen de radiocommunication ne convenait pas a certains. Une enquête a l’époque par le Commissariat de Toulouse et la Gendarmerie a des péages d’autoroute concernant une approche du nombre de cibistes avait été effectuée. Celle-ci avait donné le chiffre d’un véhicule sur 14 équipé d’un appareil CIBI, véhicule léger et poids lourd. Notre ministère de tutelle reconnaissait plus de 3 millions d’opérateurs alors que notre évaluation dépassait les 4 millions. Bien entendu, étant donner que dans les tuyaux était déjà toutes les études concernant les nouveaux moyens de communications, téléphone portable, internet, etc … les pouvoirs publics étaient très heureux de voir le Cancer attaquer très sérieusement notre formidable moyen de radiocommunication. D’ailleurs, les premiers a vite se diriger vers se nouveaux marché, nos importateurs. La recherche d’un retour d’investissement ne pouvait que les attirer. N’est-ce pas sur le Rallye International du Rouergue que la Société DIRLER a fait la démonstration du système GPS ?? GPS, détecteur de radars, téléphone portable, internet, bien évidemment, tout ceci a entrainé le départ de ces cibistes occasionnels ne s’étant pas équipés pour l’amour et la passion de la radio, mais pour tout autre motivation. Lorsque j’évoque l’amour et la passion de la radio, en réalité, c’est quoi si ce n’est que d’avoir en soi cet esprit d’aider et d’entraider les autres. D’ailleurs, à l’époque, lorsqu’un opérateur demandait sur la fréquence de l’aide ou de l’entraide, c’étaient plusieurs opérateurs qui répondaient présent. La régression du nombre des opérateurs radio depuis 1995 a entrainé de nombreuses dissolutions de clubs. Les associations sportives, culturelles et humanitaires n’avaient pas de difficultés pour trouver des bénévoles qui se contentaient seulement pour repas d’un sandwich et parfois d’un t-shirt et de dormir dans le véhicule. J’ai connus ça durant pas mal d’années. Aujourd’hui, les clubs restant ont un effectif très réduis, la plus part du temps, ils sont contraints de faire appel a des clubs extérieurs pour assumer leurs engagements. D’autre part, si le bénévolat est toujours présent et ne donne en aucun cas motif à une rémunération, un défraiement est sollicité pour rembourser les frais engagés, mais aussi, pour donner quelques moyens financiers pour faire fonctionner le club. Les frais de gestions et d’investissements étant de plus en plus importants. Depuis une dizaine d’années, la fédération avec beaucoup de diplomatie a engagé un processus afin que les clubs ne restent pas avec qu’un seul objectif et qu’un seul planning annuel, l’assistance radio. Notre démarche calqué sur l’expérience, le vécu et les résultats qu’engrangent la fédération Italienne (FIR-CB/SER) nous a poussé à promouvoir le Plan Communal de Sauvegarde et depuis deux ans, le T.A.P. – Temps d'Activités Périscolaires. Nos fondamentaux reste la RADIO et son exploitation sous toutes ses formes, que nous soyons des opérateurs radio sur le 27 MHz, où R.A., où en PMR, où autres, L’aide que nous pouvons apporter dans ce domaine est multiple a condition d’y être préparé et d’avoir effectué et d’effectuer des exercices formateurs permanents. Passer un brevet de secourisme PSC1 est une chose remarquable, mais celui-ci doit aussi être remis a jours assez souvent pour rester efficace lorsque la nécessité vous l’imposera. Pour nous, opérateurs radio, c’est la même chose, le recyclage doit être permanent d’autant plus que le matériel que l’on utilise est de plus en plus sophistiqué. Notre mission est aussi d’être capable de pouvoir ériger en très peu de temps si nécessaire une tente, installer un secrétariat, préparer les documents indispensables, rédiger un rapport, installer un relais, etc … Bien entendu, tout ceci exige des contraintes, du sérieux, des sacrifices d’investissements. Point question pour moi de reprocher a des clubs d’axer uniquement leur activité à faire des assistances radio pour obtenir un chèque de défraiement et le soir, s’offrir un bon restaurant. Malgré tout, je reste convaincu, si nous souhaitons réellement continuer à évoluer et a nous donner les moyens de recruter de très bons éléments passionnés de radio, que notre investissement humain et matériel doit prendre en compte de plus en plus le P.C.S. et le T.A.P.. Notre Ami Manu GARCIA, président du M.R.A.S. 34 et responsable régional de la fédération en est la preuve formelle. Tout au long de la réunion publique du samedi 15 avril 2017, il pourra vous expliquer en détails ses résultats, avec preuves irréfutables a l’appui. Il n’existe pas de mystère, notre Ami Manu 34 a mis en exécution ce dont il a découvert lors d’une opération ESERVOL en Italie. Nous avons démontré en 2013 a Montagnac 34, avec l’opération E.V.O.T.S.E.R. que nous pouvions répondre présent, ceci malgré beaucoup d’imperfections, mais cette fabuleuse expérience demande a être renouvelée. Nous évoquerons tout cela les 15 et 16 Avril 2017 lors de notre 35ème Assemblée Générale.

Cordialement votre.

  1. André ANTONIO Président de la FFCBL/SER

Bienvenue sur le site du MRAS !

Le MRAS rassemble les passionnés des liaisons radios. L'association encadre les manifestations culturelles ou sportives.

A travers notre site découvrez toutes les actualités de l'équipe montagnacoise.

Articles récents
Catégories articles
Archives

NOS PARTENAIRES
 

- Ville de Montagnac

MONTAGNAC

- Le Farinette / Beach

VIAS PLAGE
- Radio Méru
MERU

- La ffcbl/ser

LAGRAVE

ACTUALITES RECENTES

COORDONNEES

 

MRAS

Résidence Les iris n°10
Rue Nelson Mandela - 34530 MONTAGNAC

 

clubcbmontagnac@hotmail.fr

Tél : 06 10 09 16 65

  • Facebook - White Circle

Site officiel du MRAS © 2017 créé par Cédric AUDOUI (Accom)